Archive | Fashion projects RSS feed for this section

At the hairdresser’s n°2

14 Mar

Comme vous le savez sans doute, quand on veut garder une coupe de cheveux « fraîche » on doit y aller tous les trois mois. Mais je ne le fais pas, car je n’aime pas aller chez le coiffeur, j’ai toujours peur qu’on rate ma coupe. Pourtant j’avais envie de changement. Alors je me suis décidée et j’ai pris rendez vous en début de semaine.

Si vous suivez le blog depuis un moment, vous vous souvenez peut-être qu’à la fin de l’été dernier j’avais changé de coupe de cheveux, optant pour une frange sur le côté et un dégradé.

Là , le changement est radical: je voulais une frange droite, je l’ai eue. Je voulais un carré plongeant, je l’ai eu. Je voulais des réactions, j’en ai eu! (Ma mère a éclaté de rire en me voyant rentrer à la maison.)

IMG_0411

IMG_0409

IMG_0421

IMG_0419

IMG_0423

As you may know, when you want to keep a haircut you have to go every three months. But I don’t go so often, because I don’t like to go to the hairdresser, I’m always afraid they fail my haircut. Yet I wanted to change. So I resolved to go to the hairdresser and I fixed an appointment for the beginning of the week.

If you follow the blog for a while, you may remember that at the end of last summer I’d already changed my haircut, opting for a fringe on the side and a layered cut.

Now, this is a radical change: I wanted a straight fringe, I had it. I wanted a A-line bob, I had it. I wanted reactions, I had some too! (My mother laughed at seeing me when I came back home.)

At the hairdresser’s.

12 Sep

Chose promise, chose due! Je me suis fait shooter pendant ma transformation capillaire. Vous avez donc droit à ma trombine avant (photo 1, cheveux attachés), pendant (photos 2, 3, 4) et après (photos 5, 6, 7, 8)

Ca faisait quelques mois que j’avais envie de changer de coupe, et notamment de me faire une frange. Mais d’un autre côté, j’avais peur que le changement soit trop brutal et qu’au final ça ne me plaise pas. Je suis donc allée chez un spécialiste (pas les coiffeurs Tchip qui te font la coupe à 20 euros) qui m’a très bien renseignée :) Il m’a dit texto que la frange droite ne m’irait pas, mais qu’il pouvait me faire une demi-frange (je vous jure que ça existe) ainsi qu’un dégradé en V pour redonner du volume et des boucles.

Je lui ai donné carte blanche, et je ne suis pas déçue! Merci Mr. Morvan (dont le salon de coiffure se trouve près du Macdo, à Cesson-Sévigné) !

PS: Par la même occasion, vous pouvez voir mes nouvelles lunettes ;)

My shopping in Brussels

30 Mai

Vous avez vraiment cru que j’avais passé une semaine dans une capitale européenne sans aller voir ce qu’ils avaient comme boutiques? Aha. Bien sûr que non, il était évident que j’allais revenir avec une valise plus remplie qu’à l’aller :)

D’abord, j’ai eu un coup de coeur comme j’en avais pas eu depuis longtemps pour une paire de chaussures; ce sont des New Look. Je les avais repérées au New Look de Lille, mais 30 euros ça faisait un peu mal quand même. Du coup j’ai attendu d’être en Belgique pour retourner les voir en magasin…

J’ai trouvé la brassière rétro à pois (en haut à droite) et à ce moment la vendeuse m’a demandé si j’avais la carte du magasin (carte étudiante, pour des réductions). Non, je l’ai pas, oui je la veux bien mais comment faire, je suis française? Elle me l’a faite en considérant que j’habitais à Bruxelles, et hop! Jour de l’inscription, -20%. Du coup j’ai eu la brassière à 3.99 au lieu de 4.99. Mais le mieux, c’est pour les chaussures! J’ai retrouvé le bon modèle dans un autre New Look de la capitale (il y en a 3 ou 4, dingue!) et comme c’était toujours mon premier jour d’adhésion, j’ai aussi eu -20%! 23.99 au lieu de 29.99, j’avais le smile en sortant de leur boutique!

Le T-shirt Star Wars, je l’ai acheté dans le H&M Man de la rue Neuve. H&M Man, oui oui: un H&M que pour les hommes. Ca existe en France, ça? Je crois pas, c’était la première fois que j’en voyais un. Soldé à 5 euros au fait!

La jupe grise à rayures jaunes et blanches vient de Hema, un magasin dont je n’avais jamais entendu parler. C’est un peut comme un Monoprix: il y a des vêtements, mais on peut aussi y acheter des cosmétiques ou de l’alimentaire. Comme le jaune fait partie de mes couleurs favorites du moment, je n’ai pas hésité longtemps avant de la prendre (surtout que le magasin était en train de fermer… Oui, en Belgique les magasins ferment pour la plupart à 18h30. On se sent bête quand on est pas au courant…) Cette jupette m’aura coûté 6.75 :)

Restent les deux robes, la camel et celle au print rétro. Je les ai aussi achetées rue Neuve (rue très longue remplie de boutiques, surtout de fringues) au Forever21. Je ne connaissais que de nom, mais je n’ai pas été déçue en découvrant le magasin! J’ai dû essayer plus d’une dizaine de vêtements, surtout des robes. Le choix s’est fait par rapport au prix (je commençais à être à sec) mais aussi au coup de coeur. La petite turquoise, avec son col Claudine et son print rétro m’a tout de suite plu! Bilan au sortir du Forever21: 22.80 (10.40 pour la turquoise et 12.40 pour la camel)

Bon, il ne reste plus qu’à inclure toutes ces pièces dans des tenues! Comptez sur moi pour ça, je ne devrais pas avoir trop de mal à le faire. D’autant plus qu’en ce moment on a du soleil et des températures super agréables :)

Window shopping #2

8 Mai

Samedi dernier, je passais mes derniers examens (oui oui, un samedi.) ce qui fait qu’à présent je suis en vacances! (jusqu’aux rattrapages du moins) Du coup hier je me suis dit que j’allais me changer les idées, penser à autre chose en allant faire du lèche-vitrines à République et au Colombier (en gros, il s’agit du centre ville, pour ceux qui ne seraient pas de Rennes). Je m’étais fixé des objectifs précis, à savoir trouver des boutiques que j’avais repérées au préalable.

La première, c’est Antoine et Colette, une boutique d’items vintage qui a ouvert récemment près de République. J’en ai entendu parler sur plusieurs blogs de modeuses rennaises (qui ne me connaissent pas, car je suis une blogueuse de l’ombre héhé). Bien sûr, comme je suis du genre à foncer tête baissée, je ne pense pas toujours à de petits détails. Tout ça pour dire que j’avais oublié de vérifier les horaires d’ouverture et que j’ai trouvé porte close (j’entends rire d’ici).

Du coup je suis repartie dans des rues au hasard, et dans une rue attenante, je suis tombée sur une boutique de créateurs de bijoux, sobrement nommée « L’escale des créteurs ». Oh mince, cette boutique là aussi est fermée le lundi! Qu’à cela ne tienne, je me dirige vers République, voir la boutique Mina, une boutique de mode japonaise: en gros le magasin est rempli de vêtements tout mignons, des vestes en dentelles, des robes délicates, ce genre de choses! La boutique est juste à côté du Mega Games, quand on va en direction du Liberté. J’arrive donc à Nina, mais là stupeur! C’est fermé. Je regarde les horaires (au cas où je me serais trompée une fois de plus) « ouvert le lundi de 13h à 19h ». Il était 15h passées, là j’avoue que j’ai pas trop bien compris. Je suis une poisseuse…

Ok, c’est pas grave! Je me mets à la recherche de la dernière boutique que j’avais repérée en passant une fois en voiture devant, une boutique d’items rétros nommée « Au Saphir ». Une fois devant la vitrine, j’ai mieux compris le choix du nom. Il s’agit en fait d’un antiquaire qui revend des articles de marque (de seconde main). C’était trèèèès cher, grosse déception donc…

Direction le Colombier après ça! Il fallait bien que je termine sur une note positive :) J’ai essayé plein de lunettes, des maillots de bain, rien ne me plaisait vraiment donc je suis repartie sans rien. Voilà comment perdre une après-midi. J’ai bien retenu la leçon! Je suis dégoûtée du shopping pour quelques jours maintenant ^^’